Peut-on souscrire à une assurance auto si le véhicule n’est pas à son nom ?

Publié le : 24 novembre 20213 mins de lecture

De nombreux conducteurs se demandent s’ils peuvent couvrir une voiture qui n’est pas la leur. La réponse est oui. Vous pouvez assurer une voiture qui peut, par exemple, être achetée pour votre enfant. Cela dit, il y a des conditions à remplir et des démarches à effectuer pour procéder à cette couverture. Comment cela est-il possible ? Y a-t-il des réclamations ?

Assurer une voiture qui n’est pas la vôtre, un acte pleinement autorisé !

En effet, la loi autorise le fait de couvrir un véhicule dont vous n’êtes pas le propriétaire. Dans certains cas, c’est un devoir pour l’utilisateur d’assurer la voiture. Par exemple, un parent âgé ne peut plus conduire sa voiture, il vous la confie donc. C’est également le cas pour les conjoints qui ne sont pas en mesure de conduire, ainsi que pour les mineurs qui possèdent un tel bien, mais qui n’ont pas l’âge de conduire le véhicule. Dans ce cas, c’est vous qui conduisez, l’opération de souscription d’une assurance automobile est donc impérative pour vous. Attention, les déclarations fictives ne sont pas tolérées. Il est nécessaire d’avoir une totale transparence pour cette réalisation, qu’il s’agisse d’un contrat temporaire ou de longue durée.

Comment procéder pour la couverture d’un véhicule au tiers ?

Lorsque vous souscrivez une assurance pour protéger une voiture qui n’est pas la vôtre, vous devez être le conducteur principal ou autorisé. Pour faciliter les choses, vous pouvez même imposer le niveau d’assurance en utilisant votre formule de couverture et les alternatives. En général, les cotisations utiles pour les formulaires d’assurance sont à votre charge. Cela dit, si la voiture est accidentée, accidentée ou volée, la couverture et les indemnités sont principalement versées sur le compte du propriétaire (détenteur du titre). Si vous décidez d’acheter une voiture à l’avenir, cette police peut y être liée.

Est-il nécessaire de souscrire une couverture spécifique en cas de prêt d’un véhicule ?

Lorsque vous conduisez le véhicule d’un ami (emprunté), la couverture d’assurance est logiquement la sienne. Bien entendu, le conducteur devra respecter toutes les conditions incluses dans le contrat en cours. Par conséquent, votre ami devrait généralement connaître le contenu de son contrat, avant de prêter la voiture à quelqu’un d’autre. L’assurance automobile peut normalement couvrir un prêt de voiture à court terme (prêt occasionnel), en fonction des conditions du contrat. Si ce prêt est prolongé, vous devrez remplir un formulaire de déclaration indiquant que vous êtes le conducteur secondaire de la voiture. Dans ce cas, vous êtes entièrement responsable du véhicule.

Plan du site